Ci-haut : Tours d’éléphants à African Lion Safari, 2 juin 2019. Photo : Protection mondiale des animaux

Dites à African Lion Safari d’arrêter les tours et spectacles d’éléphants

Les tours à dos d’éléphant sont l’une des activités touristiques les plus cruelles au monde. Cliquez ici pour lire notre dernier rapport, Checking out of cruelty (anglais), sur une étude de l'Unité de recherche sur la conservation de la faune sauvage (WildCRU) de l'Université d'Oxford.

Ne trouvez-vous pas honteux de savoir le qu’Africa Lion Safari offre toujours des spectacles et tours à dos d’éléphant?

Les éléphants sauvages évitent naturellement le contact avec l’humain. Si on voit un éléphant de près, parmi des touristes qui le touchent, le baignent et montent dessus, c’est qu’il a été brutalement dressé à craindre l’humain. Or, il reste toujours sauvage. Même en captivité, l’éléphant garde son instinct naturel. Et son comportement peut être imprévisible, surtout s’il est frustré et stressé.

Malgré tout, African Lion Safari, à Cambridge en Ontario, continue d’offrir des tours et spectacles d’éléphants.

Il est cruel et dangereux de forcer un éléphant à faire des tours et des spectacles. Il est temps qu’African Lion Safari abandonne les tours et spectacles d'éléphants, vu leur impact sur le bien-être des animaux et la sécurité des visiteurs.

Passez à l’action en écrivant à African Lion Safari. Une copie de votre lettre sera transmise au ministre du Travail de l'Ontario et au Solliciteur général pour les inciter à agir.

Vous pouvez personnaliser votre cyberlettre pour lui donner davantage de poids. Cliquez sur le bouton « Envoyer » quand vous êtes prêt.

Note: la lettre est en anglais et sera livrée aux destinataires anglophones.

Ms.
Trish
Gerth
African Lion Safari

Voici les preuves que nous avons recueillies à African Lion Safari :

Le 21 juin 2019, un guide a été attaqué et sérieusement blessé par un éléphant au safari, ce qui illustre combien il est cruel et dangereux de forcer un animal sauvage à agir contre sa nature. (À voir dans les nouvelles)

Une équipe de Protection mondiale des animaux était sur place peu avant l’incident. Nous avons vu un éléphant exécuter divers trucs comme lever un employé avec sa trompe, s’incliner devant la foule et peindre un tableau. Après le spectacle, l’éléphant devait défiler devant la foule, où des enfants et des adultes passaient la main à travers la clôture pour tenter de lui toucher. Les éléphants étaient forcés de promener une longue file de visiteurs. Marchant en boucle continue, les éléphants n'arrêtaient que pour faire descendre et monter des passagers. Quand ils s’arrêtaient pour faire leurs besoins, les guides blaguaient : « voilà une expérience d’éléphant authentique », mais il n’y avait rien d’authentique ni de naturel dans la vie de ces éléphants. Ensuite, les éléphants ont défilé dans un stationnement bondé de gens, d’enfants et de bébés en poussettes.

Plusieurs furent surpris d’apprendre que le zoo offrait des tours d’éléphant, car ce n’est pas annoncé sur leur site Web. Un père de famille témoin de l’attaque s’est dit très préoccupé par le danger auquel il exposait ses enfants et sa famille sans le savoir. L’éléphant est un animal sauvage : il peut infliger de sérieuses blessures et même tuer. La dernière fois qu’un éléphant est devenu agressif au Safari, il y a eu un mort.

Vidéo d’un enfant à dos d’éléphant avec ses parents sur une petite piste circulaire. Le guide est clairement visible, un crochet à la main. Vidéo enregistrée par l’équipe de Protection mondiale des animaux à African Lion Safari, 2 juin 2019.

Image d’un guide, crochet en main, qui tient un éléphant par l’oreille, une zone très sensible, pour lui monter sur le dos dans un spectacle pour touristes. Photo prise par l’équipe de Protection mondiale des animaux à African Lion Safari, 31 mai 2019.

Image d’un éléphant qui défile devant la foule, où des enfants et des adultes passent la main à travers la clôture pour tenter de lui toucher. Photo prise par l’équipe de Protection mondiale des animaux à African Lion Safari, 31 mai 2019.

Ce n’est ni de l’éducation ni de la conservation. C’est de l’exploitation des éléphants pour le profit et le divertissement.

Quel genre de vie aura cet éléphanteau à African Lion Safari? Promener les touristes, ça n’est pas une vie.

Selon notre étude, 61 % des Canadiens trouvent inacceptables les tours à dos d’éléphant. Passez à l’action: dites à African Lion Safari d’arrêter les tours et spectacles d’éléphants, pour le bien des animaux et la sécurité de tous.